La Cécité culturelle de la jeunesse africaine (Djiboutienne).

ce que je suis persuadé,

Toutes les sociétés ont des sociologues, des anthropologues, qui étudient et analysent l’évolution et le comportement de  la société qu’ils vivent avec elle et par conséquent, qu’ils sont amenés à décrire.

Pourquoi  pas la mienne (évidemment, Djiboutienne) ?

L’exercice  auquel je voudrais me livrer consiste en une analyste  formelle de cette jeunesse africaine. L’analyste  portera sur la jeunesse, son histoire, son évolution et les défis qu’elle est confrontée  au l’aube du XXIème siècle.

Il est à croire, qu’une société se construit autour des valeurs et de normes qui lui sont le socle de son existence. Pour s’inscrire dans une posture humaine et se différencier des bestiaux elle se fait des lois et se crée des institutions, puisque rien ne s’invente sans les hommes et rien ne pérenne sans les institutions.

De fait, la jeunesse africaine connait parfaitement et avec un détaille pertinent l’histoire du monde, même au fond fin du foret d’amazone, elle ignore, cependant, son  propre histoire qu’elle  juge à souhait iconoclaste et moins que rien. D’où vient ce contentieux qui existe entre la jeunesse africaine et son histoire ?

Voila une question qui mérite notre attention, et que nous voulions apporter notre modeste pierre à l’édifice.

Pour ce qui est de l’histoire de l’Afrique, on a notre portée que des épars, et des documents émanant de l’époque coloniale. Ces derniers sont écrits par de ethnologues et des historiens ethnocentrique hâtifs, imprégnés par les complexes de supériorités, le mythe de thulé ou les hyperboréen.

Ces écrits , sont jugés arrogants, paternalistes et colonialiste, fumeux, archaïque et ringard, démagogique à souhait, peuplé d’erreurs historiques et de trous de mémoire incompréhensibles, d’omissions coupables et d’appréciations erroné sur l’homme africain et sa relation  avec les autre peuples  a d’abord sidéré , puis indigné et finalement  exaspéré les historiens africains comme J.kzerbo, Cheikh anta diop, Théophile obenga etc….

Il n’est un secret pour personne que la jeunesse africaine se sent désemparé face a une mondialisation maléfique qui lui arrache, ce qu’elle a comme patrimoine qu’est sa culture, son histoire et la propose un monde sans repère, d’où son extinction est certain dans  un avenir proche.

On observe un déficit  en quel sorte dans la cohésion réel des sociétés africaines et  son ancrage dans un passé commun. Ces dernières manifestent  un processus inconscient d’acculturation,  souvent maladroites  quelque fois grincheuses, en quelque sorte  ’des sociétés qui sont en désarroi.

Accepter son passé, et  se réconcilier avec son histoire, est une voix salvatrice, à notre sens.

Ces modestes écrits ne sont qu’un prélude bref, qui suscitera peut être une interpellation et une prise de conscience destinée  à la jeunesse africaine, qui souffre une cécité culturelle.

Mahdi Hassan Doualeh, voix d’un dopien et popérien! hotep

4 Comments

  1. Las des J.A ou A.M et autres,je découvre que vous m’éclairez plus que ces journaleux pseudos africains qui n’y arrivent à déchiffrer,à comprendre,à proposer des défis à cette jeunesse africaine bigarée qui ne sait plus à quel saint se vouer,tel l’albatros de Baudelaire.Merci d’illuminer mes journées Mahdi Hassan !!

    • evidemement que ce Babylone qui est pour qqchose de le statu quo actuelle. notre passé et notre future rejetent et plaident contre le statu quo actuel.
      ce dernier est le resultat de l’occupation du colonisateur qui nous a laisser. c’est pas voltaire qui disait: l’homme blanc est audessus de negre comme le negre est audessus de singe” est ce un philosophe de penser ainsi? il revient nous autre africains, de valoriser nos philosophes, nos historiens etc…
      et montrant au leucoderme, que le Kamits, ne se plaignent pas mais ils cogitent! fraternellement, chere Soeur !!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s