La Face cachée de l’amour

Toi pyromane qui darda le feu,

Dans mon cœur pour être boutefeu

Toi cleptomane, qui dérobe mon sourire et mes gouts

                                      Pour me mettre dans le dégout.

O ! Mythomane qui ment comme elle respire.

En faisant plaisir de mon soupir.

Je condamne tes altitudes mégalomanes.

                La modestie et l’humilité, je glane.

Par pitié rend moi l’espoir et l’âme.

Pour trouver plus d’audace.

Peur de perdre mes godasses.

Bon –sang, et descendante d’Abraham.

Voila ta bouche intenable.

Le souvenir de ses lèvres bistrés et nacrés.

Je m’ennuie avec ces désirs sempiternels.

J’embrasse la désolation pour être déplorable.

Mahdi Hassan Doualeh.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s