Un peu de pitié, Khateurs.

Pourquoi dilapider,

Tant qu’il y a de nécessiteux,

Tant qu’un bébé manque de lait.

Khateurs, un peu de pitié !

A quoi bon de dépenser,

De temps et d’énergie vainement.

A une plante, dégoutante,

Amère, et d’odeur nauséabonde.

Dont nous finissons de cracher,

A un endroit insalubre.

Un peu de générosité Khateurs !

Pour les naufragés du destin.

Pour les veuves, au regard éploré.

Aux va-nu-pieds, et aux sans abri.

Un peu de chauvinisme Khateurs !

A ton pays qui aux bords du gouffre.

N’êtes-vous pas sensible,

La pauvreté intellectuelle, de tes compatriotes.

Le subside précaire  de ton peuple.

Toi Khateurs, maudit le Khat.

Ce dans tes contributions,

Que réside notre développement.

 

        Mahdi Hassan Doualeh!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s